Montée vers le col de l'Echelle © Remi Fabregue Agence Kros
Passage du Col de l'Echelle entre Clarée et Vallée Etroite © Remi Fabregue Agence Kros
south

Col de l’Échelle

Un inédit sur Route des Grandes Alpes®

Altitude 1762 m
Massif des Cerces
Région Piémont (Italie)
 

Topo versant Nord

profil col de l'échelle versant nord
Le Col de l’Échelle – 1762 m – est un col (situé sur le territoire français) qui fait la liaison entre la France et l’Italie. Caché anonymement entre les Vallées de la Clarée et de Bardonecchia, il sera une meilleure et plus calme alternative que celui du Col de Montgenèvre. Son altitude respectable ne laisse pas penser à une ascension facile mais ce n’est pas le cas comme le montre le descriptif suivant.
Depuis Bardonecchia en Italie (à la sortie du Tunnel de Fréjus), l’ascension est irrégulière. Les 1500 premiers mètres sont assez faciles avec 2% de moyenne. Vous transpirerez un peu sur une pente qui va s’accentuer entre 5,5 et 6,5% durant 1400 m jusqu’à Melezet. Un replat suivi d’une courte descente vous permettra d’aborder plus sereinement la suite de la montée : 1,1 km à 6,5% jusqu’à Pian del Colle. Puis une douce pente de 900 m à 3,5% vous mènera jusqu’à l’ancien poste frontière. À partir de ce point, vous gravirez la partie la plus difficile de cette ascension : 4,3 km sur une déclivité variant entre 6 et 8,5% de moyenne et répartis sur une succession de 6 lacets. Au dixième kilomètre, vous atteindrez le point culminant de ce versant à 1779 m d’altitude et franchirez à l’occasion un col intermédiaire, celui du Mauvais Pas. Une courte descente puis un léger faux plat montant vous déposeront tranquillement au Col de l’Échelle à 1762 m d’altitude.
 

Topo versant Sud

profil col de l'échelle versant sud
Le Col de l’Échelle – 1762 m – est un col (situé sur le territoire français) qui fait la liaison entre la France et l’Italie. Caché anonymement entre les Vallées de la Clarée et de Bardonecchia, il sera une meilleure et plus calme alternative que celui du Col de Montgenèvre. 
Depuis Briançon où il faudra s’en extraire par une bonne rampe de 600 m à 11%, c’est une ascension longue de 21 km qui consiste à remonter la Vallée de la Clarée – très facile avec seulement un passage à 4% maxi – jusqu’à peu avant Névache où débute la partie la plus dure du col avec 2 km à près de 8% de moyenne.
 

Parcours à la carte