Fort Marie-Christine un des 5 forts de la barrière de l'Esseillon © Philippe Lemonnier
south

Forts et forteresses

De Vauban à Maginot...

Frontière naturelle entre la France et l'Italie, les Alpes possèdent un patrimoine historique remarquable au cœur des montagnes. Tout au long de Route des Grandes Alpes®, une trentaine de fortifications alpines, françaises et italiennes, témoignent de l’histoire militaire du 16ème au 20ème siècle. De Vauban, l’ingénieur-architecte de Louis XIV au général Séré de Rivières, de la Ligne Maginot française au Mur Alpin italien, voici une sélection de forts et forteresses que vous verrez à coup sûr et que vous visiterez peut-être.

ET AUSSI :

Le fort du Télégraphe

Situé au col du même nom, il domine la vallée de la Maurienne et commande la route du col du Galibier par la station et le village de Valloire. Il a été construit sur le site d’un ancien télégraphe optique à bras articulé Chiappe (ligne Lyon – Milan), selon le système Séré de Rivières.

Le fort de Ronce

Construit entre 1877 et 1880, pour protéger le royaume d’Italie d’une invasion française par le col du Mont-Cenis, ce fort rejoint le Mur Alpin, équivalent italien de notre Ligne Maginot, avant la seconde guerre mondiale. Après la victoire des alliés, le fort de Ronce, qui domine le lac du Mont-Cenis, site magnifique de Haute-Maurienne Vanoise, devient français et savoyard en 1947. 

Le fort d’Exilles

Vous le verrez si vous empruntez le Val de Suze dans la variante qui mène de Val-Cenis à Oulx. Objet d'un aller-retour historique entre la France et l’Italie, ce fort magnifique, dont la partie contemporaine a été terminée en 1829, est réputé avoir « accueilli », sous Louis XIV, le célèbre Masque de Fer.

La forteresse de Mont-Dauphin

La place forte Vauban de Mont-Dauphin a été construite de toute pièce par Vauban, en 1692. En forme d’étoile, elle domine le bourg de Guillestre, étape sur Route des Grandes Alpes®. Avec Briançon et 10 autres sites Vauban, dans toute la France, elle a été classée, en 2008, au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Fort de Tournoux

Entre Saint-Paul-sur-Ubaye et Jausiers, sur l’étape reliant Guillestre à Barcelonnette par le col de Vars, le Fort de Tournoux surplombe le carrefour où se rejoignent les vallées de l’Ubaye et de l’Ubayette. Construit au milieu du 19ème siècle, cet ouvrage impressionnant, qui s’étage entre 1290 et 2000 mètres, ressemble par certains côtés à une lamaserie tibetaine. 

La Ligne Maginot

Ouvrage de Restefond, camp des Fourches, fort de Rimplas et son annexe de la Frassinéa… Ces ouvrages de la Ligne Maginot, construits pour arrêter Mussolini et les forces de l’Axe, dominent la vallée de la Tinée et le Valdeblore (station de la Colmiane et col Saint-Martin).

Le fort du Mont-Alban

Rare ouvrage de l’architecture militaire du 16ème siècle en bon état, le petit fort du Mont-Alban, situé à 220 mètres d’altitude, à l’entrée de Nice, offre un magnifique panorama. Il sera la première ou la dernière sentinelle de pierre de votre voyage sur Route des Grandes Alpes®.
 

Parcours à la carte